mercredi 9 mars 2011

Hubert Félix Thiéfaine...Le Jurassien Flamboyant



" Suppléments de Mensonge " Columbia 2011


Nous livrant ici son 16 ème album en plus de 30 ans de carrière, le sexagénaire n'est pas en manque d'inspiration.
Succédant au très bon " Scandale Mélancolique " , Hubert Félix Thiéfaine sort un disque aux contours moins Rock, plus chanson Française.
La production tout en finesse a été confiée à Edith Fambuena et Jean-Louis Piérot ( les Valentins )
Labyrinthe poétique, référence littéraires, titres de chansons à rallonge, tous les ingrédients sont là pour satisfaire le fan.
Ce disque a déjà trouvé son public. La page Facebook de l'artiste annonçait fièrement hier matin que l' album " Suppléments de Mensonge " ( référence à Nietzsche ) entre à la deuxième place du top album.
Je me réjouis de voir un bon album de chanson Française tutoyer les sommets des charts trop souvent squattés par des toquards insipides et autres poupées grotesques.

Les médias généralistes semblent découvrir cet artiste essentiel du paysage musical, qui remplit les salles, a son noyau dur de fans depuis belle lurette. On compare déjà cet album au " Fantaisie Militaire " d' Alain Bashung... Peu importe.


Thifaine réinvente encore et toujours son oeuvre et nous sert ici une oeuvre cohérente, avec des titres qui me retournent, tels " Petit Matin. 4.10. Heure d' été ", ou encore " Lobotomie Sporting Club ".

Chapeau Hubert !

jeudi 3 mars 2011

Vincent...vrai disquaire




Vincent 37 ans, vrai disquaire mais faux carreleur, j'adore les attitudes bien rocks, les manières pompeuses qui schlinguent, les assimiliations faisandés, mais j'aime pas les méchants. Mon réve secret : ouvrir un bastringue...

mardi 22 février 2011

Restavrant : V'là 2 gars qu'ont bien mangé...




Je vous en avais parlé il y a quelques temps de cela, on retrouvera ce féroce duos texans le 8 avril au Cool Soul Festival.

La formule n'est plus à présenter puisque 1000 fois (ou si peu) usitée ces derniers temps : une guitare et une batterie. Sauf que la batterie ressemble plus à un amas de pièces détachés de pick up, le didley tient avec du scotch, l'harmonica se fait la malle, et comble du comble une boite à rythme ancestrale vient lourder le tout ! Bien punk tout cela, bien bestial aussi et en tout cas fichtrement jouissif !

La preuve ici :




Ce serait pourtant dommage de les confiner à une image de rednecks teigneux. Les Restavrant sont capables de jouer aussi des ballades , du type lendemain de déboitage alcoolique ( écouter le très beau « Nadia » sur leur Myspace )

Un seul album disponible depuis 2008 : « Returns to the tomb of guiliano medidici » chez Narnack Records.

Pour infos, ils ont participé au Hillgrass Bluebilly Tour en 2008...

Vincent.

dimanche 13 février 2011

Possessed By Paul James en lice...





Konrad Wert a.k.a Possessed By Paul James, avec son album " Feed the Family " est nominé aux Independent Music Awards dans la catégorie album " Alt-Country ".
Voici le lien vers le site des Independent Music Awards.

Le label Hillgrass Bluebilly, sur lequel cet album est sorti, avait déjà obtenu un prix de ces awards de la musique indépendante avec Hiram & Huddie en 2009.

Souhaitons bonne chance à Possessed By Paul James !

samedi 29 janvier 2011

Reverend K M Williams " Sanctified Blues "




Pour faire de la bonne musique, il faut être habité. Cet artiste l'est, c'est évident, et sa musique à l'instant où je vous parle est en train de ma retourner .
Reverend K M Williams , selon Gerard Herzhaft, " joue du dobro, souvent avec un slide, mais d'une façon rythmique très syncopé et irrésistible "..
L'homme nous offre ( après plus de 25 albums ) un disque qui oscille entre Blues et Gospel.
Un son qui évoque les plus grandes heures du Blues.
Le disque est sorti sur le label Dialtone.

Chronique d' "Hiram & Huddie "


Hillgrass Bluebilly, 2009



A première vue, l’album donne une bonne impression. Un double digipack ( c’est toujours plus agréable qu’un boitier plastique ) dont la pochette est magnifique. Elle représente les deux artistes dont les chansons sont reprises. Cette pochette a été réalisée par Jon Langford ( musicien également ) . Les deux artistes, les deux mythes !

L’un, Hank Williams ( Hiram ) est le messie de la country mort à 29 ans en 1953.

L’autre, Leadbelly, ( Huddie ) qui touchait aussi bien au blues qu’au folk était une inspiration assumée de Kurt Kobain.

La Country et le Blues : les racines du Rock n’roll et par extension de la musique populaire du 20 ème siècle. Ces deux styles ici honorés, modernisés, habités et vécus par la nouvelle scène roots Américaine.

Les artistes présents sur ces deux disques sont des pointures du calibre de Possessed By Paul James, Scott H Biram, Soda, C.W Stoneking ( dont le dernier album ” Jungle Blues ” est une réussite ), William Elliott Whitmore, Truckstop Honeymoon, Jawbone, Wayne Hancock, Tom Vandenavond ( dont vous entendrez parler prochainement ) Bob Log III.

Cette fine équipe est présente sur le premier disque ” Hiram ” ( reprises d’ Hank Williams ).

Avec pour ma part une mention spéciale à 4 titres : ” Banks of the old Ponchartrain ” par Possessed By Paul James, ” Lost Highway ” par Scott H Biram , ” I Can’t help it if I’m Still in love with you ” par Tom Vandenavond et une version blues destroy de ” Settin’ the Woods on fire ” par Bob Log III.



Après 10 chansons qui nous ont déjà placé sur nos postérieurs, on va comprendre ce que le haut niveau signifie en musique avec la deuxième galette.

Ici sont présents les artistes suivants : Reverend Peyton’s Big Damn Band qui nous sert une version puissante de ” Rock Island Line ” tout en rythme. Le ton est donné…

Suivent William Elliott Whitmore, C.W Stoneking, Scott H Biram qui nous scie avec ” Go Down Old Hannah ” plein de soul.

Le coup de grâce arrive avec ” Bougeois Blues ” par le surdoué Possessed By Paul James.

Les reprises suivantes sont assurés par Tom Vandenavond, Wayne Hancock, Jawbone, Soda et Flathead.

…Avec une piste cachée en prime…

Voici une citation du fils de Johnny Cash inscrite dans les notes de pochette : ” Hillgrass Bluebilly Records will turn the world of music upside down!” ~ John Carter Cash .

Tout ça sorti en 2009, sur quel label ???

Hillgrass Bluebilly, bien sûr !

Qui sommes-nous ?